• CHARLES BRILLET

Si on libérait (enfin !) son management en période de confinement ?

La littérature et les biographies d’entrepreneurs de la net économie font l’éloge d’un management libéré et autonome. D’Elon Musk à Jean-Batiste Rudelle, de Vineet Nayar à Tony Hsieh, sans oublier Issac Getz dans son célèbre ouvrage Liberté et Cie, tous vantent ces mérites.



L’idée est en soi motivante : abolir tout management, mettre en place des équipes autonomes et responsabilisés, adopter des horaires libres et transformer son entreprise sur la base de la confiance et de la liberté des collaborateurs, adopter le télétravail un jour par semaine et par collaborateur.

La période actuelle de télétravail et de ralentissement de nos activités doit nous pousser à repenser notre manière de manager nos équipes.

Le constat jusqu’ici était plutôt décevant avec une réalité plus brutale, des pilotages par projets coercitifs, des horaires à rallonge, des rémunérations basses compensées par un environnement de travail ludique et attractif, des objectifs de performance très élevés et des missions souvent répétitives ne permettant justement aucune liberté.

Il ne s’agit pas de rejeter ces nouvelles pratiques mais de s’en inspirer pour aller beaucoup plus loin dans la mise en place d’un management basé sur la confiance.

Libérer son management et son entreprise ne doit pas être, dans ce sens, une forme de « paresse managériale » qui permettrait de se libérer soi-même de toute contrainte laissant au collaborateur le soin de s’organiser.

Ce passage vers une autonomie et une responsabilisation des individus doit pourtant respecter des étapes incontournables et des paliers d’évolution permettant cette réussite. Car on ne passe pas d’un management encore souvent paternaliste à un management autonome sans respecter des étapes et une conduite du changement nécessitant, pour le coup, beaucoup de courage managérial.

Rendre les équipes autonomes et mettre en place une organisation responsabilisante, c’est tout d’abord fixer le cap, sa vision, puis mettre en place une communication porteuse de sens. Les collaborateurs doivent connaitre et comprendre ce que l’on attend d’eux ainsi que leur rôle dans l’entreprise et dans la chaine de valeur client.

Profitons de ces périodes pour repenser son accompagnement et préparer justement l’après.

Les entreprises pourront à un stade supérieur de leur évolution mettre en place, au retour de tous, une organisation autonome ou chaque collaborateur pourra se sentir libre et où la notion même de management n’aura plus de sens.

Isaac Getz Liberté et Cie ed clés des champs

Tony Hsieh l’entreprise du bonheur Zappos

Vineet Nayar Les employés d’abord

Jean-Batiste Rudelle on m’avait dit que c’était impossible

Charles Brillet

Coach et consultant en organisation - CEO BoostCall - Podcast Embarquement Immédiat – Spécialiste du développement commercial

Boostcall.fr

Embarquementimmediat-podcast.com

contact@boostcall.fr


Boostcall est une solution globale d'accompagnement business  : prospection téléphonique b2b, team building, BoosterCamp.

Restons connectés, rejoignez-nous sur :
  • LinkedIn Social Icône
  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icon

2019 - BoostCall SL - Tous droits réservés -  MADRID - BARCELONA - NICE  - email : contact@boostcall.fr

Boostcall est une solution globale d'accompagnement de votre stratégie : coaching et formation, audit stratégique.